bonnete


bonnete
Bonnete, Est un sur-croy de voile qui s'attache au papafif, comme unes chausses à un pourpoint.
Bonnete trayneresse, est une tierce bonnete qui s'adjouste au papafif du grand mast, lequel en a ordinairement. Et par fois on y en met une troisiéme selon la hauteur, roideur et commodité dudit mast, laquelle pour estre la plus basse, et comme traynant sur les ponts, est ainsi appelée.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bonneté — bonneté, ée (bo ne té, tée) part. passé. Bonneté par les uns, caressé par les autres …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • bonneter — (bo ne té), je bonnète, je bonnetais, je bonnèterai, je bonnèterais, bonnète, que je bonnète ; l Académie ne conjuguant pas ce verbe, d autres l écrivent en doublant le t : je bonnette, je bonnetterais, v. a. 1°   Rendre des respects et des soins …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • bonnette — [ bɔnɛt ] n. f. • 1382; de bonnet « étoffe » 1 ♦ Fortif. Ouvrage avancé au delà du glacis, et dont les deux faces forment un angle saillant. 2 ♦ Mar. Voile carrée supplémentaire que l on installe à l aide de bouts dehors. Mettre bonnette sur… …   Encyclopédie Universelle

  • nervins — Nervins, sont les grosses cordes, qui avec des cordes sont attachées tout à l entour des voiles, les bordans comme d un bord pour les tenir fortes, roides et tenduës, comme d un nerf dont le mot est prins. Nervins aussi sont appelées ces cordes… …   Thresor de la langue françoyse

  • BONNETER — v. a. Rendre des respects et des devoirs assidus à des personnes dont on a besoin. Il se dit, particulièrement, en parlant De sollicitations humbles et fréquentes. Je ne saurais tant bonneter ces messieurs. Ces messieurs veulent être bonnetés.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • bonneter — BONNETER.v. actif. Rendre des respects et des devoirs assidus à des personnes dont on a besoin. Il se dit particulièrem. Des sollicitations soumises et fréquentes qu on est obligé de faire. Et en ce sens on dit, Je ne saurois tant bonneter ces… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798